La sexualité des hommes publics est-elle une affaire privée ?

Evidemment, le PS considèrera l’affaire DSK comme relevant du domaine privé. Mais l’addiction, quelle qu’en soit la forme, fragilise celui qui est censé représenter et défendre les français. Imaginons DSK aux manettes du pays, et devant gérer une crise majeure avec un autre pays,  comme par exemple l’envahissement étranger via Lampedusa, ou un risque de conflit Europe-Russie. Nul doute que Berlusconi ou Poutine enverraient quelques bimbos sorties de leurs cabinets ministériels respectifs pour faire plier dans le bon sens le chef de l’Etat. Et tous les  français d’y perdre, pour une simple satisfaction passagère.

Le fric, le sexe, le pouvoir, trois choses qui mènent le monde depuis longtemps, mais qui sont peut-être incompatibles avec la démocratie, qui est, faut-il le rappeler, l’exercice du pouvoir par le peuple, et pour le peuple.

Se remplir les poches, et se vider la bourse, voilà encore de quoi écorner l’image de ceux qui prétendent faire notre bien !

Quand le PS prend les français pour des ânes

Vu sur le site internet du PS (Si, si, je suis assez ouvert pour le regarder…) ce graphique qui tend à nous faire croire que la Gauche ne creuse pas ou peu les déficit, et que seule la Droite est responsable de la situation catastrophique des finances publiques.

  

Est-ce en nous prenant pour des ânes (j’ai décidé d’être poli) que le PS va nous donner envie de voter pour lui ? (Bon, là, c’est vrai ça ne risque pas de m’arriver)

Le vrai graphique, c’est celui-ci, qu’on trouve sur WIKIPEDIA, et qui montre que depuis des décennies, les gouvernements de Droite comme de Gauche, n’ont cessé d’accroître cette situation catastrophique.—>http://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique_de_la_France

  

De quoi les renvoyer dos à dos, tu ne crois pas, Marianne ?